CIMG0043 copie

CHAPELL1
CIMG0017 copie

Historique

Le CDERAD, Centre de recherches archéologiques départemental, association Loi de 1901 créée en 1978, s’est installé à Goudet en 1996 dans le cadre de sa collaboration avec le Syndicat mixte de la Haute Vallée de la Loire et du Mézenc et du programme européen LEADER II, puis avec l’aide du département de la Haute-Loire et de la communauté de communes du Mézenc. Il a pris en 2001 le nom Archéo-Logis /CDERAD et a révisé ses statuts en 2007.

Cet espace de recherche a dès lors accueilli tous ceux qui s’intéressent à l’archéologie, amateurs, étudiants et chercheurs. Cette structure comportait alors, outre des chgambres et dortoirs de passage, plusieurs salles de travail aménagées pour l’accueil de chercheurs, deux salles d’exposition, une salle de conférence, un dépôt de fouilles contrôlé par la DRAC pour le stockage temporaire des collections en cours d’étude et une lithothèque.

Fin 2005, le siège de l’association a été déplacé à Laussonne, dans un espace communal rénové et spécialement aménagé pour l’accueil du public et des chercheurs : salle de conférences, salle d’exposition, espace vidéo, bureaux, bibliothèque, dépôt en sous-sol, lithothèque, dépendances pour stockage de matériel et chambres de passage.

Extrait des statuts (Titre 1, articles 1, 2 et 3)

ARTICLE 1 – FORME

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association à caractère scientifique et culturel.

Cette Association est régie par la Loi du 1er juil­let 1901, les textes subséquents et les présents statuts.

ARTICLE 2 – DENOMINATION

Cette Association a pour nom distinctif :  » ARCHEO-LOGIS / Centre de Documentation et de Recherche Archéologique Départemental « 

en abrégé :    « ARCHEO-LOGIS / CDERAD »

ARTICLE 3 – OBJET

L’Association a pour but de regrouper l’ensemble des personnes morales ou physiques qui concourent à la promotion de la recherche archéologique dans le département de la Haute-Loire.

Elle a notamment pour objet :

  1. de rassembler toutes les personnes s’intéressant à l’Histoire de l’Art, à l’Archéologie, à la Géologie du quaternaire, en amateur ou en professionnel, dans le cadre géographique défini ci-dessus.
  2. de prêter son concours et son assistance dans le cadre de fouilles archéologiques légales en relation avec des organismes compétents (Uni­versités, CNRS, Direction Régionale des Affaires Culturelles, Ministères concernés…) et en accord avec les titulaires des autorisations administrati­ves sans pour autant se substituer à ces derniers.
  3. de permettre la publication de documents de travail, brochures, livres, journaux et tous autres documents, par l’intermédiaire de tous supports adaptés à la diffusion de ces documents.
  4. d’organiser des cycles de conférences et des stages d’initiation à l’archéologie, ainsi que des sessions d’études, d’information, de formation et de perfectionnement.
  5. de faciliter l’hébergement, tant dans les locaux de l’Association qu’à l’extérieur, des participants à ces diverses activités.
redim bureau2

bureau redim