Piloté par E. Defive et J.-P. Raynal et financé par le Parc Naturel Régional de Monts d’Ardèche, le projet DAM a pour objectif d’exploiter les archives fluvio-lacustres constituées dans les maars et surtout derrière les barrages de coulées du volcanisme récent du Bas Vivarais (Jeunes volcans d’Ardèche), afin d’en tirer des informations (1) sur l’histoire des interactions entre volcanisme et dynamique fluviale, (2) sur l’histoire paléoenvironnementale (climat, végétation, relief, paysages) contemporaine de ce volcanisme (Pléistocène moyen et supérieur), et (3) sur l’histoire même de ce volcanisme en particulier par la constitution d’une séquence té phro-stratigraphique de référence à l’échelle micro-régionale. La relation entre les hommes de la préhistoire et leur environnement pourra être réévaluée à la lumière de ces données nouvelles.


Dans le cadre de ce projet de recherche pluridisciplinaire (géologie, géomorphologie, téphro-stratigraphie, géochronologie, sédimentologie, bio-indicateurs – en particulier palynologie et diatomées – et indicateurs physico-chimiques), une campagne de carottage est en cours (15-30 mai) sur le site de Rieutord où la vallée de la Loire a été barrée il y aurait une quarantaine de milliers d’années par une coulée du Suc de Bauzon. Un lac s’est constitué à l’arrière de ce barrage volcanique, qui a été comblé par des sédiments et par les produits d’éruption des volcans avoisinants (Bauzon et Vestide du Pal). Puis la Loire s’est partiellement ré-encaissée sans atteindre encore le niveau où elle coulait antérieurement. Les carottages devraient permettre de mieux comprendre la nature et la géométrie du remplissage lacustre, et de tirer des carottes sédimentaires extraites des informations sur le contexte paléoenvironnemental et volcanique micro-régional.

Pour voir la video  ➡ 2017Rieutord